Retour de Kiel

C‘est un peu déçues par leur résultat, qu’Anne, Marion et Catherine reviennent d’Allemagne où elles ont disputé le semaine olympique de Kiel aux côtés de 21 autres Yngling. Elles terminent à la 9ème place du classement général, après avoir courues 9 manches. Même s’il s’agissait d’une reprise (après deux mois d’interruption, suite à l’entorse de Catherine) elles espéraient bien réitérer les bons résultats de Palma et de la SOF.

Il faut dire que la semaine ne débuta pas sous les meilleurs hospices .Après un voyage un peu éprouvant, les filles se heurtèrent aux organisateurs allemands qui leur refusaient l’accès au site sous prétexte que la régate n’avait pas encore commencé. Elles durent donc parlementer deux journées entières afin qu’on les autorise à mettre le bateau à l’eau. Cette petite plaisanterie eu pour conséquence de réduire leur entraînement à une unique journée, ce qui est très peu aux vues des semaines passées.

En effet, suite à l’entorse de Catherine, les filles furent contraintes d’annuler la régate de Medemblick et tout entraînement préparatoire. Cela faisait donc quasiment deux mois qu’elles n’avaient pas mis les pieds sur leur Yngling. C’est pourquoi elles ont choisi de faire de cette compétition une régate de préparation au championnat du Monde qui se déroulera en Autriche à la mi-juillet. Comme le précise Anne, «

Cette régate nous aura permis de mettre en application le travail de cohésion d’équipage fait avec Bernard Flavien durant le mois de mai. Nous avons d’ailleurs constaté une meilleure communication à bord, notamment sur les phases de départ. » Malgré les conditions parfois difficiles ( vent faible et très oscillant, temps orageux…) elles en ont profité pour tester de nouvelles voiles.

Si cette régate fut un excellent entraînement pour le Mondial, elle le fut tout aussi pour l’Européen de match racing qui se disputera à Medemblick du 27 au 30 juillet. Ce type de régate se déroule sous la forme d’un tournoi où les bateaux se rencontrent en duel ; à l’instar de la Coupe de l’América. Ce championnat peut être couru sur n’importe quel bateau fourni par l’organisation. Cette année le support retenu est le Yngling, c’est pourquoi Les filles du vent ont été invitées par la fédération française de Voile à y participer.

Comme le souligne Marion : «  L’été s’annonce chargé, le mondial revêt une importance prioritaire en terme de résultat. Mais le championnat d’Europe de match racing pourrait être l’occasion de faire une belle performance. Ces deux régates étant consécutives, notre difficulté sera de garder un niveau de concentration élevé pendant trois semaine. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :