Retour en forme à Medemblick

Après un début de saison en dents-de-scie, avec un bon départ sur le circuit américain (5ème à la Rolex et 7ème aux championnats nord-américains) puis un gros passage à vide à Palma de Mallorca puis à Hyères (13ème puis 16ème), Anne, Marion et Catherine reviennent d’une régate prometteuse à Medemblik (Pays-Bas). Elles ont pu y mettre à profit le travail effectué ces derniers temps avec leur préparateur mental et aborder la finale en deuxième position après 9 manches où elles savaient su faire preuve d’une régularité appréciable.

À Hyères (photo ci-contre) et Palma, les filles avaient en effet éprouvé quelques difficultés dans la communication à bord, ce qui leur avait valu de ne pas pouvoir participer à la manche de finale puisque, seuls les 10 premiers bateaux pouvant y prétendre. Un peu déçues mais fortes de ce constat, elles ont entrepris un gros travail de préparation mental en faisant appel à Bernard Flavien. Comme le souligne Catherine, « naviguer à trois n’est pas toujours chose facile et il indispensable de prendre le temps de se parler et de se comprendre ».

Un stage d’une semaine à La Rochelle mi-mai a donc été mis à profit pour travailler sur ce sujet et monter en puissance dans la
préparation physique. Des journées bien remplies donc mais comme le dit Marion « ces périodes de stage sont essentielles pour faire le point et nous avons beaucoup appris sur l’équipage et sur nous-mêmes ».

À Medemblik, l’équipage prenait un nouveau départ en réalisant une semaine exemplaire… jusqu’à la finale. Cette ultime course se
déroulait bien jusqu’à l’approche de la ligne où, sans raison particulière, les filles ont enfreint la règle 42 relative au pumping. Sifflées
par le jury, elles ont réalisé le tour de réparation, sans savoir qu’un avenant déposé le matin même précisait que cette infraction devait
être réparée par… deux tours et écopaient donc de la pénalité maximum qui les reléguait à la dixième place.

Malgré cette déconvenue de dernière minute, cette semaine était sans conteste une étape importante dont se félicite Anne : « en
surmontant notre passage à vide et en revenant encore plus fortes à Medemblik, l’équipage a prouvé sa solidité et sa détermination, et c’est ce qui fait la différence dans les grands rendez-vous »

On le voit les filles sont gonflées à bloc et attaquent avec enthousiasme trois semaines de préparation intensive à La Rochelle en vue
du Mondial qui s’y déroulera à la Société des Régates Rochelaises du 3 au 8 juillet. Sur le plan d’eau où Anne et Catherine ont forgé leurs premières armes et fortes de leur combativité retrouvée, elles espèrent bien faire la différence. Nous serons tous derrière elles pour les encourager lors de ce rendezvous important et suivre leurs résultats.

Ensuite, elles finiront leur été chargé en enchaînant le championnat d’Europe à Medemblik mi juillet et trois semaines en Chine à Qingdao au mois d’Août pour une régate pré-Olympique. Même si la saison aura été longue, les filles attendent ce moment avec impatience car il leur permettra d’affiner leur préparation dans les conditions réelles et de découvrir enfin le plan d’eau retenu pour les prochains JO, plan d’eau qui les préoccupe tant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :